10e anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

Le 9 août 2017 marque le dixième anniversaire de la signature de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, l’instrument international le plus complet à traiter des droits des peuples autochtones. La Déclaration reflète un consensus mondial à l’égard de ces droits et pose des balises universelles pour assurer le futur, la dignité et le bien-être des peuples autochtones, notamment en reprenant et adaptant les libertés fondamentales et les normes relatives aux droits de l’homme à leur situation particulière.

En février 2008, la 16e Assemblée législative des TNO a adopté à l’unanimité une motion pour reconnaître et appuyer la Déclaration, devenant ainsi la première instance gouvernementale canadienne à l’accueillir. Le Canada a quant à lui accordé un soutien complet et sans réserve à la Déclaration le 10 mai 2016.

La Commission de vérité et réconciliation du Canada a conseillé aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux de voir en la Déclaration un cadre qui pourra faciliter la réconciliation au Canada. La Commission des droits de la personne des TNO a d’ailleurs souscrit au processus de réconciliation proposé par la Commission de vérité et réconciliation.

Cet anniversaire nous rappelle néanmoins qu’il reste encore beaucoup à faire pour réduire l’écart qui subsiste entre la reconnaissance officielle des droits des peuples autochtones et l’adoption de politiques concrètes en la matière. La Commission des droits de la personne des TNO s’est engagée à travailler salutairement avec les personnes et les organisations pour reconnaître et protéger les droits et les caractéristiques uniques des peuples autochtones vivant aux TNO.