LA COMMISSION DES DROITS DE LA PERSONNE DES TNO APPUIE LES RECOMMANDATIONS DU RAPPORT SUR LES FFADA

Dans le cadre de son engagement envers la réconciliation, la Commission des droits de la personne des TNO examinera les appels à la justice présentés dans le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (FFADA) à sa réunion de juillet. Nous chercherons des manières d’intégrer ces appels à nos propres activités et d’inciter d’autres organismes ténois à faire de même.

Tous les gouvernements et tous les organismes de la fonction publique ont la responsabilité, dans le cadre de la réconciliation, d’examiner des documents tels que les appels à l’action de la CVR, le rapport d’enquête sur les FFADA et les appels à la justice qui peuvent nous aider à cerner les problèmes et à venir à bout des inégalités. Les membres de la Commission des droits de la personne se sont engagés à collaborer avec d’autres résidents du Nord pour éliminer les obstacles systémiques à l’égalité et inclure les points de vue des Autochtones marginalisés.

Nous saluons les conclusions de la Commission des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées et reconnaissons que les groupes de femmes autochtones se battent depuis des années pour que cette enquête soit menée. La Commission des droits de la personne des TNO compte des femmes autochtones parmi ses membres. Leurs points de vue nous aident à intégrer les voix autochtones à nos conversations et à nos activités.

La Commission des droits de la personne des TNO cherche à promouvoir une culture d’inclusion par l’éducation et à encourager la discussion sur le droit à l’égalité et la Loi sur les droits de la personne des TNO.

This post is also available in: Anglais